La visite du parquet de Port-au-Prince et l’OPC au CERMICOL

Le 10 mai 2017 marque la visite du parquet de Port-au-Prince et de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) au Centre de Rééducation des Mineurs en Conflits avec la Loi (CERMICOL), le seul centre de détention pour garçon de la République. À l’heure actuelle, il n’existe pas encore une pareille institution pour les filles. Elles sont incarcérées dans la Prison Civile des Femmes de Cabaret.

À quelques semaines de la journée nationale de l’enfant qui se tiendra le deuxième dimanche du mois de juin 2017, le parquet s’est transporté à la «prison de delmas 33» et a auditionné 18 mineurs en détention préventive prolongée. Au final, deux d’entre eux ont été libérés sous le regard de Maître Pierre Roldy MAURICE, Chef de Service de la Protection des Femmes et des Enfants (SPFE) de l’OPC, une institution dirigée par Madame Florence Elie, Protectrice du Citoyen. En outre, plusieurs mineurs seront jugés et placés d’ici quelques semaines, ont déclaré les commissaires.

Cette visite a eu lieu suite à de nombreuses rencontres et discussions entre l’OPC et le parquet sur la nécessité de traiter avec célérité les dossier des mineurs, car beaucoup d’entre eux sont en détention préventive prolongée. À titre d’exemple, le 10 mai 2017, CERMICOL compte 106 détenus dont 17 condanmés et 89 prévenus.

Share

VOUS ETES ICI Accueil