Séance d’information et de formation à l’intention des aspirants de la DAP

Renforcer les capacités des aspirants de la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP) par une formation continue ciblée notamment sur les droits humains, est l’une des missions que s’est donné l’Office de la Protection du Citoyen (OPC).

C’est dans ce contexte qu’une centaine aspirants de la 27ème promotion de la Police Nationale d’Haïti a participé le vendredi 12 mai 2017 à une journée d’information et de formation qui s’est déroulée au Centre de Formation de la DAP à l’Ecole Nationale de Police sur la Route de Frères.

L’objectif de cette formation visait d’une part à amener les aspirants à avoir une meilleure connaissance du rôle et de la mission de l’OPC en tant qu’Institution Nationale de Droits Humains (INDH), à maitriser les notions fondamentales de droits humains, particulièrement les principes et les valeurs, à connaitre les différents systèmes (organes, normes, fonctionnement, procédures) de protection de droits humains en général et des droits des détenus en particulier, et enfin les voies de recours disponibles en Haïti, dans la région et dans le monde.

D’autre part les aspirants de la DAP ont été encouragés à assurer le respect des normes juridiques relatives aux droits humains présentés ci-dessus et plus spécifiquement celles ayant trait à la protection des droits des détenus.

Les différents modules ont été dispensés sous forme de PowerPoint suivis d’échanges et d’illustrations. L’occasion a été donnée au Directeur de Promotion des droits humains à l’OPC Me Jude JN PIERRE de faire une intervention sur l’OPC, son historicité, sa mission, son cadre légal et son fonctionnement.

Parallèlement le Directeur de Protection des droits humains de l’Institution Me Amoce AUGUSTE a passé en revue le cadre juridique de Protection des droits des détenus au niveau interne incluant la Constitution, la Législation Pénale et les Règlements Internes des l’établissements Pénitentiaires (RIEP) et au niveau international, à savoir la Charte des Droits de l'Homme, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH), les deux pactes de 1966 : le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques (PIDCP) et le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et culturels (PIDESC).

Ils ont planché aussi sur Les règles minima pour la Protection des détenus et la Convention contre la torture (CAT) en tant que norme spécifique.

La formation a été clôturée par les propos de la Protectrice du Citoyen Madame Florence Elie. Son intervention a reçu une ovation debout et des applaudissements nourris. Le mot de la fin a été prononcé par la Commissaire Marie Yolène Mathieu, Directrice du Centre de formation de la DAP et organisatrice de cette session. La Protectrice en a profité pour saluer le cadre de partenariat qui existe entre ces deux institutions et du même coup prodiguer des conseils aux nouveaux gardiens de la prison.

Share

VOUS ETES ICI Accueil