L’OPC renforce la capacité des aspirants policiers de la 27ème Promotion de la PNH

Au cours d’un atelier de formation qui s’est tenu les 6 et 9 février 2017 à l’Ecole Nationale de Police ( ENP) sur la Route de Frères, les aspirants de la 27ème promotion de la Police Nationale d’Haïti se sont familiarisés non seulement avec les concepts clefs relatifs aux droits de l’homme mais aussi ont pu comprendre les enjeux et défis de leur mission en terme de protection des droits au sein de leurs interventions sur le terrain. Cette formation réalisée par l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) visait à renforcer les capacités des aspirants policiers à harmoniser leur expérience opérationnelle avec les exigences des droits de l’homme.

Dans ses propos d’ouverture, la Protectrice du Citoyen Madame Florence ELIE a salué l’incontournable collaboration qui existe depuis toujours entre l’Ecole Nationale de Police (ENP) et l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) conformément à l’article 7.12 de la loi du 29 novembre 1994 portant création, organisation et fonctionnement de la Police Nationale. Madame ELIE a profité de l’occasion pour féliciter les responsables de l’Ecole pour la qualité de la dispensée aux aspirants. Elle a également remercié l’institution d’avoir donné à l’OPC l’opportunité de passer 2 jours dans ses murs à instruire les aspirants sur les questions de droits humains.

Le Directeur de la Protection des Droits Humains de l’OPC Me Amoce AUGUSTE a assuré la présentation de l’Office, sa mission, ses compétences et ses réalisations.

Parallèlement, le Directeur de la Promotion des Droits Humains Me Jude JN PIERRE, dans son intervention, a mis l’emphase sur la notion de torture et des mauvais traitements. Il a parlé de la définition de cette thématique au regard de la convention des Nations Unies de 1984, ses éléments constitutifs, ses méthodes et surtout son cadre légal au niveau national, régional et international interdisant cette pratique.

Me JN PIERRE a en outre exhorté les aspirants à traiter toutes les victimes de crime avec respect et compassion tandis qu’il leur rappelait l’obligation de respecter les normes nationales et internationales sur les recours à la force et à l'emploi des armes à feu dont ils ont besoin pour remplir leur mission. A titre d’exemple on leur a montré une terrible scène de torture et de maltraitance enregistrée dans un centre de détention, qui les a beaucoup choqués.

Il est important de souligner que cette cohorte 2016 compte 966 aspirants dont 86 jeunes femmes composant la 27ème promotion de la PNH. Ils auront donc à passer sept (7) mois de formation les habilitant à devenir membres réguliers de la Police Nationale d’Haïti.

Share

VOUS ETES ICI Accueil