Lancement officiel du forum autour de la proposition de loi sur l’Administration Pénitentiaire

Le mardi 24 janvier 2017 à l’hôtel Montana, a eu lieu le lancement officiel du forum autour de la proposition de loi sur l’administration pénitentiaire en Haïti. Organisée par l’Office de la Protection du Citoyen (OPC), conjointement avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire(DAP), le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et l’Unité Correctionnelle de la MINUSTAH, cette activité visait à récompenser les efforts des institutions publiques concernées en vue de définir une loi cadre portant l’organisation et le fonctionnement de l’administration pénitentiaire en Haïti.

Les initiateurs de ce projet ont lancé un forum de deux jours afin de conscientiser et interpeller les participants sur les conditions de vie des détenus en vue de les  inciter à fournir des pistes de réflexions autour de cette éventuelle réforme de l’Administration Pénitentiaire en Haïti.

La Représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations-Unies en Haïti Madame Sandra HONORE dans son allocution, a fait savoir que cette future loi cadre permettra aux détenus de jouir de l'intégralité de leurs droits, sous réserve des restrictions que commandent les impératifs de sécurité des personnes et des établissements pénitentiaires. La Cheffe de la MINUSTAH a rappelé que l’administration pénitentiaire n’a pas pour unique mission la garde des détenus. Elle doit aussi prévenir la récidive et contribuer à l’insertion ou à la réinsertion des personnes qui lui sont confiées par l’autorité judiciaire.

Il convient de saluer tous les efforts engagés en vue de garantir que les normes relatives à la protection des personnes privées de liberté reconnues au plan international soient mieux appliquées et continuent de contribuer, en toutes circonstances, au respect dû à la dignité des détenus et à leur valeur inhérente en tant qu’êtres humains, a soutenu la Protectrice du citoyen Madame Florence ELIE.

Pour clore l’événement le commissaire Jean Gardy MUSCADIN, Directeur de l’Administration Pénitentiaire, a souligné les compétences de Madame Florence ELIE, sa loyauté, son dévouement et ses qualités humaines, qui vont toutes à l’honneur du service public. Une plaque d’Honneur et Mérite lui a été décernée en cette circonstance.

Ce projet a été réalisé grâce à un financement de la MINUSTAH/PNUD et mis en œuvre par la Protectrice du Citoyen Florence ELIE, via une structure dénommée Groupe de Travail d’Experts nationaux GTE/OPC. Des professionnels de plusieurs domaines font partie de ce groupe tel : des avocats, des spécialistes en Droits Humains, des psychologues et des sociologues.

Share

VOUS ETES ICI Accueil