Participation de la Protectrice du Citoyen à la célébration de la Journée Internationale du refus de la misère.

Diverses activités culturelles et artistiques ont été organisées ce jeudi 14 octobre 2016 en prélude de la Journée Internationale du Refus de la misère, célébrée chaque 17 octobre. L’activité, organisée par l’ATD Quart Monde en partenariat avec l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) s’est déroulée autour du thème : « De l’humiliation et l’exclusion à la participation : éliminer la pauvreté sous toutes ses formes »

L’événement a eu lieu sous les yeux de la Protectrice du Citoyen Madame Florence ELIE, du Directeur de Promotion des Droits Humains à l’OPC Me Jude JN PIERRE, d’autres cadres de l’OPC, du représentant de l’ATD Quart Monde en Haïti, M. Régis De Muylder, des volontaires de cette institution, et du Directeur du Gymnasium, M. Vincent Ervé Saintilus.

Dans son discours d’introduction, M. De Muylder a salué la mémoire des personnes dument touchées par le passage de l’ouragan Matthew en Haïti.

Donner la parole aux personnes vivant dans la pauvreté et la prendre en compte sont une priorité majeure pour tous ceux qui luttent pour combattre la faim, l’exclusion et la discrimination sous toutes ses formes a déclaré le Directeur du Gymnasium Vincent Monsieur Ervé Saintilus. Selon lui, toute personne aspire à être reconnue dans sa dignité et à participer à la construction de sa communauté. Monsieur Saintilus invite donc les autorités haïtiennes à œuvrer d’avantage dans la lutte contre la pauvreté extrême.

Pour sa part, la Protectrice du Citoyen Madame Florence ELIE a souligné que la journée internationale du refus de la misère devrait être une journée de réflexion et de conscientisation compte tenu de la condition infrahumaine des personnes vivant dans l’extrême pauvreté. De plus, Madame ELIE a évoqué l’agenda 2030 de l’Objectif du Développement Durable(ODD) des Nations Unies.

Née de l’initiative du Père Joseph Wresinski, la journée internationale du refus de la misère est reconnue officiellement par les Nations-Unies depuis 1992. Par le biais d’ATD Quart Monde, cette journée permet au grand public d’entendre la voix des plus démunis.

Share

VOUS ETES ICI Accueil